ATDF FRANCETUNISIEINFO - Message de Monsieur Mohsen ZEMNI, président de l'Association des Tunisiens de France ATDF au Chef du Gouvernement Monsieur MECHICHI

 

ATDF FRANCETUNISIEINFO 300x300 - Message de Monsieur Mohsen ZEMNI, président de l'Association des Tunisiens de France ATDF au Chef du Gouvernement Monsieur MECHICHIMonsieur le premier ministre.

Quand vous recevrez le rapport de la journée tes tunisiens à l’étranger. Du 8 août 2020 sur votre bureau, ne perdez pas votre temps à le lire, déchirez-le et jetez-le à la poubelle.

Tout le contenu c’est du ”pipo”. Je ne vois pas à quel moment tous ces éléments ont pu être discutés avec les membres de la diaspora. Le webinaire du 8 août dernier était un échec à tous les niveaux.

1) Un fiasco sur le concept : les associations qui interviennent au quotidien depuis des années pour trouver des solutions pour les problèmes des tunisiens à l’étranger, nous étions sensés intervenir sur les difficultés que nous rencontrons et échanger sur les solutions à trouver. Nous nous sommes trouvés en simple spectateurs, nos caméras et micros coupés, interdits de toutes remarques ou interventions. Nous étions juste assujettis à écouter passivement des bilans d’autosatisfaction des employés de l’OTE comme cette fameuse soirée d’ebtihèlètes, organisée par le directeur de la maison de Tunisie à Rome en plein confinement du covid19. le comble de l’hérésie et des réponses inadaptées. Les familles sinistrées qui ont perdu leurs ressources, leurs emplois, voire même des personnes proches et qui nécessitent des interventions urgentes pour subvenir a leurs urgences, la solution qu’on leur propose ce sont des ”ebtiheletes’‘. voici monsieur le ministre les compétences de ceux missionnés par l’État tunisien pour apporter des solutions pour les difficultés du quotidien des TRE.

2) Une organisation technique du webinaire catastrophique : comment un aussi important organisme étatique ne se donne pas les moyens de bien organiser un webinaire de cette importance ?

Je ne sais pas si des restrictions budgétaires de l’OTE l’ont obligé a confier organisation technique et logistique au ”7ammass du coin”, mais les coupures d’image et de son a répétition ont rendu tout échange impossible.

Monsieur le premier ministre, comment le directeur général de l’OTE a pu vous concocter ce joli bilan détaillé des débats et décisions prises lors la journée des tunisiens à l’étranger du 8 août??

Non seulement on nous a imposé d’être de simples spectateurs des autosatisfactions nombrilistes, mais en plus par la médiocrité de l’organisation technique du webinaire, nous étions des spectateurs d’un film muet de l’époque de Charlie chaplin.

Alors expliquez moi monsieur le premier ministre,

– Comment tous les éléments de ce bilan ont été abordés et débattus alors qu’il n’y avait même plus le son au bout de 10 minutes et les coupures étaient plus nombreuses que le nombre de participants ?

– Comment le directeur général de l’OTE se permet de son propre chef de concocter un bilan si détaillé et si riche des échanges qui n’ont jamais eu lieu vu les problèmes technique qui ont rendu tous les échanges impossibles ?

Monsieur le premier ministre, en tant que participants au webinaire de la journée des tunisiens à l’étranger, nous réfutons tout le continu de ce bilan et nous dénonçons ces pratiques déloyales et opportunistes. Ce bilan n’a aucun rapport avec la vérité ni les attentes de la diaspora tunisienne à l’étranger, il n’est que l’expression des fantasmes du directeur général de l’OTE et son incapacité à gérer les problématiques des TRE et la rupture imminente qui s’annonce avec la diaspora.

Monsieur le premier ministre.

La diaspora refuse d’avoir comme interlocuteur un directeur général qui falsifie la réalité et utilise le mensonge pour cacher la vérité et camoufler les conséquences d’une mauvaise gouvernance, qui annonce une rupture imminente avec la diaspora. Nous ne pardonnons pas ce faux bilan intentionnel au directeur général de l’OTE.

L’OTE engorge de compétences qui ont fait leurs preuves sur le terrain et qui ont gagné la confiance et le respect de la diaspora.

C’est à vous de prendre les dispositions nécessaires pour charger ces compétences de retrouver les liens avec les TRE et de reconstruire une relation de confiance avec la diaspora.

La balle est dans votre camp, nous jugerons les actes et non les paroles.

À bon entendeur. »

 

Le président de l’association des tunisiens de France ATDF

Mohsen ZEMNl